fbpx

Top 1 de la mode africaine DASHIKI

daishiki
  1. Dashiki : qu’est-ce que c’est ? 

  2. Origine du dashiki

  1. DASHIKI : QU’EST-CE QUE C’EST ?

Un dashiki est une chemise ample (Oversize), généralement cousue à partir de tissu en coton colorés au design d’inspiration africaine ou de tissus de couleur unie. Il est généralement fait avec des poches plaquées et des broderies à l’encolure et aux poignets.

Ce Vetement  peut prendre plusieurs formes. Il peut être décliné en tunique sans manches ou encore réalisé sous forme de pull ou de caftan le plus souvent à manches courtes ou à manches de chauve-souris. Vêtement unisexe, le Motif  est porté par les hommes mais aussi par des femmes qui le porte le plus souvent en robes N courtes ou longues.

 

DASHIKI

  1. ORIGINE DU DASHIKI

C’est l’un des vêtements traditionnels dont les africains sont les plus fières. Le motif  s’est très répandu et diversifié dans la plupart des pays africains et au-delà. Son histoire est l’une des plus intéressantes. Tout commence dans les ateliers du fabricant de tissu Wax Vlisco.

Comme le motif Nsu Bura, le motif iconique Angelina a été créé par un designer textile de Vlisco : Toon van de Manakker. Il s’est inspiré de la tunique d’une noble éthiopienne du XIXe siècle pour créer Ce motif. Communément appelé “motif Angelina“, ce motif est largement porté en Afrique de l’Ouest dans des pays comme le Nigeria, le Togo, le Bénin et le Ghana. Il était couramment porté comme vêtement léger, d’autant plus que la région d’Afrique de l’Ouest connaît des températures élevées durant la journée. De plus, il était principalement porté par les hommes, notamment lors d’événements culturels.

Sa popularité a commencé à se manifester dans les années 1970 grâce à la chanson “Angelina” des artistes ghanéens Sweet Talks et A.B. Crentsil, qui était très populaire et passait souvent à la radio.

En 1967, Jason Benning a inventé le terme moderne “dashiki” et a commencé à produire en masse la chemise  avec Milton Clarke, Howard Davis et William Smith sous leur marque New Breed Clothing Ltd, basée à Harlem à New-york. En tant que vêtement unisexe, de nombreux hommes et femmes portent ce vetement  pendant le Black History Month , le Kwanzaa et d’autres événements culturels afrocentristes. Depuis la fin des années 1960, le dashiki continue d’être porté par les Afro-Américains, qui embrassent leur héritage africain et encouragent la fierté d’être noire. 

Ces dernières années, la chemise  est devenue un élément de mode essentiel et indispensable. Il est depuis lors devenu l’un des vêtements de ville les plus courants à cette époque. Il a été porté par des célébrités influentes comme Chris Brown ou encore Beyoncé et a également été utilisée dans le film primé “Black Panther“. 

 

Dashiki – “dan-ciki” ou “dan-shiki”, qui signifie Chemise Africaine – est dérivé des langues haoussa et yoruba respectivement, parlées par des groupes de personnes se trouvant principalement au Nigeria.

Le dashiki a une longue histoire, ses origines remontent à son adaptation au climat de l’Afrique de l’Ouest. Un climat souvent très humide et caractérisé par une chaleur intense. Les Dashikis étaient amples et suffisamment légers pour offrir une protection contre le soleil. ?

En tant que tel, comme un vêtement ample en tissu léger comme le brocart, il est idéal pour le climat. Il était à l’origine une chemise couvrant toute la poitrine ainsi que dans une version beaucoup plus longue appelée le grand Boubou Africain. En Afrique de l’Ouest, le dashiki est couramment porté dans des pays comme le Nigeria, le Togo, le Bénin et le Ghana.

 

Pour certaines personnes, le port d’un dashiki africain est une tradition du « Black History Month ». C’est probablement la raison pour laquelle les ventes de dashiki sont très élevées en février. Les dashikis sont directement associés à l’Afrique et ses motifs sont immédiatement reconnaissables en tant que vêtement africain. Au Nigeria et dans de nombreux autres pays africains, les dashikis sont portés pour le confort dans le climat chaud.